L'assurance pret – blog

Le fil d'actualité de l-assurance-pret.com

Assurance pret immobilier
Simulation assurance emprunteur
Assurance crédit habitat

L'assurance pret – blog - Le fil d'actualité de l-assurance-pret.com

Toutes les infos pratiques sur le prêt à taux zéro

La construction d’une maison nécessite beaucoup de ressources. L’aspect pécuniaire est l’un des plus grands obstacles lors d’un tel projet, et représente un réel frein pour nombre de familles en situation de précarité. Pour pallier à cet état de fait, de nombreuses aides financières sont à disposition des personnes désireuses de construire une maison (plus d’informations sur ce site). Entre toutes les aides, le prêt à taux zéro plus ou PTZ+ est sans aucun doute la plus intéressante.

Conditions générales

Avec son taux d’intérêt nul, le prêt à taux zéro se démarque des prêts bancaires classiques. Accordé pour la construction d’un logement neuf (en non en rénovation) qui servira de résidence principale pour l’emprunteur, le PTZ+ pourra couvrir jusqu’à 33 % du montant total des travaux. Un plafond est néanmoins soumis à la somme empruntable. De plus, ce prêt ne peut être supérieur aux autres emprunts nécessaires à la construction de la maison. En effet, le PTZ+ est considéré comme apport personnel lors d’une procédure de demande d’emprunt auprès d’une banque, c’est à dire qu’il est assimilé à l’argent dont vous disposez déjà avant un prêt.

Pour les premiers achats

Autres particularité du prêt à taux zéro, seules les personnes n’ayant pas été propriétaires de leur maison principale durant les deux dernières années, mais désireuses d’en construire une neuve sont éligibles. Pour vous aider dans votre projet comparez les devis des professionnels (Pour le faire, cliquez ici).  Une résidence principale est définie comme étant le logement où l’on passe 8 mois et plus chaque année. Une dérogation à cette règle peut toutefois être accordée aux personnes présentant certaines difficultés exceptionnelles.

De plus, une mise en location de la maison est possible mais uniquement dans des cas très précis, comme par exemple si vous ne prévoyez d’en faire votre résidence principale qu’au moment de la retraite, après un divorce, une rupture de PACS, un chômage de longue durée (plus de un an), etc. Le loyer et le choix du locataire sont toujours soumis à condition sachant que la location ne doit pas excéder six ans.

Les conditions et les modalités de remboursement

Les revenus fiscaux des bénéficiaires ne doivent pas excéder 3 300 € par mois pour les célibataires, et 6 600 € pour un couple avec deux enfants à charge au titre de l’avant dernière année précédant l’octroi du prêt. Le montant du prêt est calculé en fonction du nombre de personnes résidentes et varie avec la zone où se trouve l’habitation.

Un montant fixe est versé mensuellement étalé sur une période allant de 12 à 25 ans suivant les ressources des bénéficiaires.

Enfin, comme il ne peut financer qu’une partie des travaux, le PTZ+ peut être combiné avec le Prêt conventionné et le Prêt à l’accession sociale.

Pour plus de détails, consultez la page http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F10871.xhtml

Catégorie : pret